Salta et Villa Maria (Helpx)

Hola

Je vous avais promis encore un petit jeu, le voila :

ARGENTINE 1106 (Copier)

Une bouteille sur un toit de voiture, ça veut dire quoi ?

Je vous annonce tout de suite que ce n’est pas pour éviter que les chiens pissent dessus.

Bonne chance

Une mon ami Olivier parti, je devais reprendre le cour normal de ma vie de solitaire. Me voila donc arrivé au Backpacker suite hostal ou je décide de passer le weekend afin de trouver quelque chose à faire.

Je fais la rencontre de Jami et Rhiannon, couple anglais voyageant en Amérique du Sud. Il me propose de les accompagner un soir à une animation organisée par le site Couchsurfing. Donc nous partons tous les trois et arrivons à l entrer, Ah ah trop drôle nous voilà devant l’Alliance Français de Salta qui était le lieu de la soirée.

DifférentEs présentations et initiations étaient présentées : dance traditionnelle de la région de Salta, Cours de cuisine française et tango le tout dans un mélange de français et d’Argentin.

Nous avons démarré par la danse traditionnelle et en premier la découverte de la tenue :

ARGENTINE 7437

Puis nous nous sommes initiés non sans mal mais c’était sympa à faire. 

 ARGENTINE 7466 (Copier)

Mais on a vite laissé la place:

ARGENTINE 7489 (Copier)

Nous avons ensuite été en cuisine pour la préparation d’une soupe à l’oignon et d’un bœuf château brillant :

ARGENTINE 7497 (Copier)

ARGENTINE 7498 (Copier)

Au sujet de la cuisine, j’ai fait une nouvelle page intitulée « Gastronomie d’Argentine », cliquez pour y accéder.

Puis avec un groupe formé durant les activités, nous avons fini à « La Casona Del Molino ». Toutes personnes étant sur Salta devraient aller passer une soirée là-bas. C’est une bâtisse où plusieurs petites et grandes pièces sont disponibles. Elles accueillent un, deux, trois musiciens certaines plus qui jouent les sons du pays avec guitares, flutes traditionnelles, charangos etcc et tout en chantant :

Le weekend passé je prends la route pour Cordoba en bus de nuit. Ah oui, j’oubliais, si je vais dans cette direction, c’est pour rejoindre mon nouveau lieu de vie, la petite ville de Villa Maria à 2 heures de Cordoba sur la route de Buenos Aires.

Quesque je vais bien pouvoir y foutre ??

Eh bien, mon souhait est d’apprendre l’espagnol; trouver du boulot quand on ne parle pas un mot (pire que l’anglais), c’est pas gagné. La solution est donc apprendre et si en plus c’est économique et au cœur de la vie local, c’est encore mieux. J’ai donc utiliser le site HELPX qui offre la possibilité de rentrer en contact avec des locaux cherchant un peu de main d’œuvre pour quelques heures par jour en échange du logement et des repas. C’est un système qui est simple puisqu’il n’est pas basé sur l’argent mais sur la confiance et l’entre-aide.

Me voilà donc arrivé chez Plinio et Noelia:

ARGENTINE 7590

Couple à la retraite, qui ont besoin d’un coup de main pour nettoyer une partie des 18 hectares de terrain qu’ils possèdent hors de la ville. Le projet étant pour leur fils de démarrer un centre d’équino-therapie + ferme alimenté en électricité via panneaux solaires et en eau via la nappe souterraine. La propriété est équipée de son propre château d’eau de 15000l et le système de pompage en parfait fonctionnement grâce à son moteur des années 60 :

ARGENTINE 1108 (Copier)

ARGENTINE 7503 (Copier)

Mais l’équino-therapie, je ne vois pas ce que c’est ???

Je crois que cela se développe depuis pas mal d’année maintenant, il s’agit de soigner les personnes à déficience physique ou mentale par le contact animal.

C’est un joli projet qui devrait voir le jour dans quelques mois.

Mon travail a donc été en majeur parti de débroussailler, désherber et couper du bois. Ça m’a rappelé l’Australie lol.

On a aussi refait des barrières et à cette occase, j’ai rencontré un copain :

 ARGENTINE 1091 (Copier)

Enrouler sur lui, à un pied de lui marcher dessus, je vous présente le serpent considéré comme le plus dangereux d’Argentine du à la quantité de venin libérée lors de la morcure: Bothrops Atrox, c’est son nom scientigique.

Plinio voulait le tuer, j’ai refusé. Aucune raison de nous mordre une fois trouvé, il a juste fallu le laisser tranquille pour qu’il parte.

Le reste du temps, Plinio m’emmenait partout, chez ses amis, à des asados, manger en ville etcccc Moi qui voulais la vraie vie à l’Argentine, j’ai été servi et le meilleur fut à mon arrivée.

Pour vous recentrer sur la période, je suis resté chez eux du 22 mai au 9 juin soit 2 semaines et demie.

La date du 25 mai est symbolique ici, notre équivalent serait le 14 juillet. Il y a donc défilé dans la rue principale, avec pompier, écoles, polices toutes les corporations de la ville et en fin de peloton, les fameux « GAUCHO » (prononcé GA-OU-CHO), cavaliers des ranch argentins. Plinio faisait partie du « groupe de réunification des gaucho de la région », il était donc au cœur du cortège et par le même occase, moi aussi !!!

Je présente donc le plus français des Gaucho, moi :

ARGENTINE 1074 (Copier)

Il n’y en avait pas d’autre des touristes dans le cortège, je peux vous le dire.

Ce qui était drôle, c’est que j’étais leur attraction, un touriste ici ?? Au cœur de mon attraction, les gaucho et je peux vous dire que quand 150 cavaliers vous regardent, c’est compliqué à gérer surtout sans un mot d’espagnol.

Les gauchos, c’est une famille et un mode de vie qui se transmet de génération en génération, hommes, femmes, enfants tous réunis dans leurs habits de tradition fier d’être GAUCHO:

ARGENTINE 7531 (Copier)

ARGENTINE 7539 (Copier)

ARGENTINE 7554 (Copier)

ARGENTINE 7536 (Copier)

Plinio avait sorti pour l’occase sa carriole des années 1900 qui m’a rappelé quelques souvenirs d’enfance ou lors du 14 juillet, les cavaliers étaient de sortie dans les petites rue de Venables:

ARGENTINE 7527 (Copier)

ARGENTINE 7562 (Copier)

ARGENTINE 7574 (Copier)

Ce fut une journée extra

Pour moi comme pour eux, c’était la première fois qu’on se tentait à cette expérience HELPX et nous ne sommes pas déçus. Mes progrès en espagnol ont été considérables même si il en faut encore un peu et le travail au camp a bien avancé. Nous gardons bien sûr contact et je suis même invité à revenir quand je le veux.

Je confirme donc que ce genre de démarche est à promouvoir spécialement si vous souhaitez apprendre une langue. Je rappelle que vous aussi en France pouvez recevoir dans ce principe et faire partager vos plaisirs de la vie puisque que ce site est mondial.

A ce jour à Buenos Aires, en attente de mon vol retour pour la France, oui oui, je rentre afin de préparer mon trip en New Zealand et surtout retrouver ma chérie.

Je suis content d’avoir passé ces 2 mois ici surtout quand je vois le printemps que vous avez eu.

Il y aura un dernier article sur l’Argentine bientôt puis ce sera la pause, il me faut des vacances !!!

Hasta luego

3 thoughts on “Salta et Villa Maria (Helpx)

  1. Carly

    les argentins mettent un bidon ou une bouteille d’eau sur le toit de leur voiture pour signaler qu’elle est a vendre

  2. Desrondiers

    Pour se laver après une petite gâterie !!!!

  3. Sylvie

    Non sérieux carly doit avoir raison vu ses origines espagnoles !!! Tu es beau en gaucho !!!! bon reviens nous vite qu’on se fasse une bonne bouffe avec ta chérie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *