Rotorua la Maorie

Bonjour a tous,

En tout premier point, voici l’explication de l’avant dernière photo sur l’article précédent:

Welli et Tongariro (20)

Il s’agit bien évidemment d’une vraie photo sans trucage. Cette masse nuageuse nous a englouti lors de notre balade sur les sommets. Le ciel nous est littéralement tombé sur la tête. Plus nous redescendions dans la vallée, plus celle-ci s’élevait tel un plafond parfaitement horizontal. Du jamais vu 😉 !!!

En direction du Nord, notre prochaine escale fut « Rotorua la Maorie ». Le bel édifice des « Government Gardens » :

Rotorua la maorie (10)

Pas besoin de Gps pour savoir à quelle distance nous nous trouvions de cette ville, il a suffi d’ouvrir la fenêtre… En effet, nous rentrons dans une des zones géo-thermales les plus actives de NZ, qui a pour particularité de sentir l’œuf pourri…  😥

Cette odeur si agréable est générée par l’activité volcanique en sous-sol faisant remonter à la surface le souffre sous forme de vapeur qui sature l’air ambiant. Nous avons clairement les pieds posés sur une cocotte-minute prête à exploser !

Cette région est donc célèbre pour ses sources chaudes fumantes, ses geysers, ses bassins de boue bouillonnante et ses lacs acides mais également pour être le cœur de la culture Maori (35 % de la population de la ville est Maori).

Afin de pouvoir profiter pleinement de ses phénomènes naturels nouveaux pour nous, nous nous sommes orientés sur la visite du parc « Wai-O-Tapu » qui offre des cratères effondrés, des mares de boue, des terrasses en silice, des lacs multicolores, le tout cadencé par le geyser « Lady Knox »:

Rotorua la maorie (2)

Petit aperçu des eaux multicolores hautement toxiques et parfois bouillonnantes :

Rotorua la maorie (7)

Rotorua la maorie (6)

Rotorua la maorie (5)

La « champagne pool » aux bords ocre (arsenic) boue à 74° C:

Rotorua la maorie (4)

Rotorua la maorie (3)

Rotorua la maorie (8)

The « Devil bath » : bassin d’acide vert ou jaune selon la lumière. « Baignade interdite » …:):

Rotorua la maorie (9)

Mud Pool:

Geyser « Lady Knox » : Bon, là il faut qu’on vous explique… Il est annoncé comme un geyser avec une régularité d’horloge qui propulse de l’eau et de la vapeur à 21 mètres chaque jour à 10h15. Du coup, on s’est arrangé pour y être à 10h afin de ne pas rater cet évènement hors du commun et extraordinaire. Nous étions donc parés, caméras au point et tutti quanti, quand soudainement, un petit mec se pointe à côté du geyser, micro à la main, et commence son speech sur l’histoire de ce geyser. Quelle surprise quand ce dernier nous annonce qu’il va ajouter du savon naturel dans un des deux bassins du geyser afin de produire une réaction chimique qui crée l’éruption ! Ceci dit, c’est comme cela que ce phénomène a été découvert en 1901 par les forças étonnés de voir jaillir l’eau quand ils lavaient leurs linges :

Rotorua la maorie (1)

Finalement, ce geyser a une régularité « touristique »  et non naturelle, comme nous l’avions naïvement pensé… petite déception 😡  !

Le reste du parc, comme vous l’avez vu précédemment, avait bien plus d’intérêt !

Le lendemain, nous avons visité le village traditionnel Maori, qui porte tout simplement le nom de « Tewhakarewarewatangaoteopetauaawahiao » (le challenge de Brice en rentrant en France sera de vous le prononcer !

Rotorua la maorie (16)

Ce village, plus communément appelé Whakarewarewa repose depuis des siècles sur une zone géothermique très active et les Maoris qui y résident utilisent cette géothermie dans leurs tâches quotidiennes (cuisine, hygiène, bain…):

Rotorua la maorie (13)

Certains villageois sont désormais devenus des guides pour expliquer aux touristes ce mode de vie Maori et nous présenter leur culture via des spectacles de danse et de chants typiques.

« Hangi » : four traditionnel maori creusé dans la terre où l’on fait cuire les aliments à la vapeur:

Rotorua la maorie (12)

« Danse des Poi » : danse féminine accompagnée de chants avec des Poi, boules en lin tissé au bout d’un lien:

« Marae » : espace sacré et lieu de cérémonies :

Rotorua la maorie (14)

Nous avons adoré cette semaine passée à découvrir la culture maorie. Ce fut très instructif et, bien que touristique, assez représentatif de l’image que nous avions de la NZ.

Le prochain article complétera vos connaissances maories grâce à ceux qui les représentent le plus à l’international, les Allblacks et leur haka… en live! Y’aura aussi quelques bonus… 😉

A bientôt

Briiice & Mel

3 thoughts on “Rotorua la Maorie

  1. Leger

    Comment je vous envie……

  2. Haha la grosse arnaque du geyser de Wai-O-Tapu! On est tombé dedans aussi! Ça nous fait marrer de revoir ce mec avec son micro! Il a même l’air d’avoir grossi depuis qu’on l’a vu nous!
    Merci pour ce petit coup de nostalgie!

  3. GUISLAIN Catherine

    Article très intéressant.
    J’ai bien aimé le système de la cuisine à la vapeur…

    Est ce que toute cette activité sismique et notamment les vapeurs de souffre sont bonnes pour les bronches (???). Si par bonheur cela pouvait faire arrêter de fumer (!!!).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.